Des Petits Faux Pas et Leçons de Bonnes Manières

Récemment, j’ai l’occasion de voyager en France pour profiter d’un merveilleux cours d’immersion chez Myriam. Avant mon départ, j’étais déterminé à éviter les faux pas culturels pendant mon séjour, mais malgré ma préparation, j’ai échoué, comme on pouvait s’y attendre…

Bien que j’aie été un peu gêné après chaque erreur, tout le monde autour de moi était très courtois et personne n’a rien dit !

Un soir, Myriam et moi sommes allés chez sa sœur pour diner. Avant le repas, pendant que nous bavardions, notre hôte nous a proposé un apéritif. J’ai été servi parmi les premiers, après les femmes, et alors que je regardais mon verre sur la table devant moi, ma nervosité a été plus forte que moi. Donc, j’ai pris mon verre et j’ai commencé à siroter ma boisson. Une minute ou deux plus tard, lorsque tout le monde était servi, un des autres invités a levé son verre et il a dit « allez.. tchin, tchin ! ». Ce à quoi, tout le monde a répondu la même chose, en entrechoquant son verre, y compris moi. J’avais fait une boulette : en France, on est supposé attendre que tout le monde soit servi (et probablement que quelqu’un porte un toast) pour commencer à boire.

J’aime le pain autant que les Français l’aiment et, pendant un des nombreux repas formidables, je me suis rendu compte que, en bon Américain, je croquais dans mon morceau de pain avec les dents, chose qui est considérée impolie en France. C’était une de mes habitudes américaines que j’ai trouvée très difficile à changer parce que j’ai toujours mangé le pain de cette manière. En France, vous êtes supposé rompre le pain avec les mains, et ne porter à la bouche qu’un petit morceau de pain que vous pouvez manger en une ou deux bouchées. Heureusement, je n’ai pas oublié de placer le pain sur la table à coté de mon assiette, et pas sur mon assiette !

Au restaurant, j’essaie de regarder ce qui se passe autour de moi. On peut apprendre beaucoup de choses en observant les autres qui sont tout près. Si l’on veut vraiment savoir comment on devrait manipuler un couteau pendant un repas en France, tout simplement, on peut observer ce que les Français font autour de nous.

IMG_5766

La chose la plus difficile pour moi était de me souvenir de placer mes deux mains sur la table, de chaque côté de mon assiette, et pas sous la table comme il est poli de le faire aux États-Unis. À tous les repas, je faisais une drôle de petite danse : « mains dessous…oups, mains dessus » et ça recommençait à chaque fois que je posais mes couverts ou que je prenais mon verre !

 

Traduction – Translation

 

Some Small Missteps and Lessons about French Etiquette

Recently, I had the opportunity to travel to France to take advantage of a wonderful  French immersion course with Myriam. Before my departure, I was determined to avoid cultural missteps during my trip. But despite my preparation, I failed, as one would expect. Although I was a little embarrassed after each mistake, everyone around me was very courteous and no one said a thing!

One evening, Myriam and I went to her sister’s place for dinner. Before the meal, while making small talk, our host offered us an aperitif. I was among the first to be served, after the ladies, and while I was looking at my glass on the table in front of me, my nervousness got the better of me. So, I took my glass and I began to sip my drink. A minute or two later, as soon as everyone was served, one of the other guests lifted his glass and said “cheers!” To which everyone responded the same, while clinking their glass, including me. I had made an error: in France, one is supposed to wait until everyone is served (and probably someone proposes a toast) to start drinking.

I love bread as much as the French love it and, during one of many great meals, I realized that, like a good American, I was biting into my piece of bread with my teeth, something that is considered impolite in France. This was one of my American habitats that I found very difficult to change because I have always eaten bread this way. In France, you are supposed to break off the bread with your hands, and only put in your mouth a small piece of bread that you could eat in one or two mouthfuls. Fortunately, I did not forget to place the bread on the table next to my place, and not on my plate!

In a restaurant, I try to watch what is happening around me. One can learn a lot of things while observing others who are nearby. If one really wants to know how one should use a knife during a meal in France, one can quite simply observe what the French around you are doing.
The most difficult thing for me was to remember to place my two hands on the table, on each side of my plate, and not under the table as it is polite to do in the United States. At every meal, I was doing a strange little “dance”: “hands underneath….oops, hands on top” and that was repeated each time I put down my knife and fork or I picked up my glass!