Visiting La Côte d’Azur – French Easy Story

Practice your French and discover La Côte d’Azur with this fun story written in easy French – with many pictures!

À CDG on a embarqué dans l’avion pour Nice pour la troisième partie de notre séjour. Nous avons loué un appartement à Villefranche-sur-Mer. La propriétaire de notre appartement est venue nous chercher à l’aéroport de Nice.

Villefranche est un très beau village entre Nice et Monaco. On y trouve des maisons pas trop petites ni trop pauvres, comme celles des Rothschild et de Paul Allen, le co-fondateur de Microsoft.

john hine

Notre appartement était petit avec un loft pour le lit, un salon, une cuisine, une salle de bains, et un petit balcon. Au-dessus du balcon étaient perchés des centaines de pigeons (il faut noter ici que l’appartement avait un lave-linge, mais pas de sèche-linge : pour faire sécher les vêtements, il fallait les étendre sur le balcon… en dessous des pigeons…).

Du balcon on pouvait presque toucher l’église. Et l’église avait de grandes cloches qui sonnaient fortement toute la journée… On savait toujours quelle heure il était…

De l’appartement on pouvait marcher partout. Il y avait beaucoup de petits magasins, restaurants et la plage à moins de cinq minutes à pied.

La nourriture dans le sud de la France est formidable. C’est un mélange de cuisine italienne et française. À cinq minutes de notre appartement, j’ai mangé la meilleure sauce bolognaise de ma vie. Ça vaut la peine d’aller à Villefranche-sur-mer seulement pour déguster cette sauce !!

Pendant le premier jour de notre séjour, nous avons exploré la ville, la péninsule de Cap Ferrat, la villa Rothschild, (ma femme aime bien les jardins) et Eze le Village.

Genevieve Eze

Pour aller à Eze, il faut prendre un bus qui emprunte une route pleine de virages jusqu’au sommet des montagnes. C’est beaucoup moins angoissant si on ferme les yeux…

Le deuxième jour il pleuvait « comme vache qui pisse ». Il pleuvait des cordes. Les rues étaient transformées en cascades. Nous avons pris un bus pour Nice pour voir les musées.

Le lendemain, il faisait beau et nous sommes allés à Monaco.

Vous ne pouvez pas vous imaginer la richesse là-bas : les yachts, les maisons, les voitures, les belles femmes; oh la la !! Nous avons vu le vieux village et le casino.

Au casino, je pouvais imaginer James Bond assis à la table de la roulette avec une femme dangereuse. Mais, j’ai trouvé quelque chose de drôle devant le casino : une petite Smart exactement comme la mienne !! Peut-être la prochaine voiture de Monsieur Bond…

john hine

Le lendemain, nous avons pris le train pour Antibes. Là-bas, on a vu le musée Picasso et le marché. Le musée était comme ci comme ça, mais le marché était formidable : les viandes, les épices, les légumes, les pains, les marchands ! Fantastique ! Nous avons trouvé plusieurs choses à acheter et après, nous avons trouvé un restaurant pour le déjeuner.

john hine

Deux jours plus tard nous sommes retournés à Nice. On a marché sur la Promenade des Anglais et nous nous sommes arrêtés au bar de l’hôtel Negresso, un des hôtels des plus chics et des plus chers à Nice. Alors que j’allais m’asseoir, j’ai vu un chat sur le canapé à côté de moi et j’ai dit au serveur : “Oh, un chat.” Et il a dit,” Oui monsieur, c’est le chat de la maison.”
Dans ma prochaine vie, je veux être ce chat. (Vous remarquerez qu’il va parfaitement avec le canapé. On dirait un coussin.)

john hine

Vers la fin de notre visite il y avait deux choses qui nous ont angoissés : l’accès internet dans notre appartement a commencé à mal marcher, et Air France a décidé de faire la grève… Nous avons eu peur de manquer notre vol pour les États Unis car malheureusement je devais retourner au travail. Donc nous avons passé nos dernières soirées dans un cybercafé pour voir les nouvelles.

À cause de la grève, il y avait un peu de confusion à l’aéroport de Nice et beaucoup de confusion à l’aéroport de CDG Paris. Là-bas, Il y avait des centaines de touristes américains âgés et perdus qui ne pouvaient pas parler français et qui n’avaient ni vols ni places pour dormir.

J’ai essayé d’aider un peu, mais il y avait trop à faire et le bus pour notre hôtel est arrivé. De temps en temps, je pense encore à eux…. Peut être qu’ils sont toujours perdus dans les couloirs de CDG…

Le lendemain nous avons embarqué sur le vol pour aller aux États Unis. Et nous avons pensé à notre prochain voyage en France.

john hine

If you enjoy learning French in context, check out French Today’s downloadable French audiobooks: French Today’s bilingual novels are recorded at different speeds and enunciation, and focus on today’s modern glided pronunciation. 

You’ll find exclusive mini lessons, tips, pictures and more everyday on French Today’s Facebook, Twitter and Pinterest pages – so join me there!