French Practice – Le Village de Bidarray

Practice your French with this French English bilingual story and discover the charming village of Bidarray in the French Basque Region.

J’emmène souvent mes étudiants d’immersion en français dans ce charmant petit village basque. Si vous venez chez moi, et que vous êtes assez sportifs, nous y irons si vous voulez !

I often take my French immersion students in this charming little basque village. If you come to my house, and are sportive enough, we’ll go there if you want!

1 – Bidarray – A Typical Basque Village

Pour accéder au cœur de ce minuscule village, il faut avoir le courage de prendre une petite route à flanc de montagne où les voitures ne peuvent pas se croiser… Mais le petit stress de la montée disparaît d’un coup lorsque, au sortir du dernier virage « en épingle à cheveu », vous apercevez la petite église romane et son cimetière paysager perchés au milieu d’un magnifique panorama.

To reach the heart of this tiny village, you must have the courage to take a small road on the mountainside where cars cannot cross each other … But the little stress of the ascent disappears at once  when , at the end of the last “hairpin” turn, you see the small Romanic church and its landscaped cemetery perched amidst a magnificent panorama.

2 – Bidarray – On the Saint James Way

Bidarray, village de 652 habitants, est situé au pied des crêtes de « l’Iparla », de « l’Artzamendi » et du « Baïgura »(montagnes basques).Ce village accueillait au Moyen-âge des pèlerins de St Jacques de Compostelle. Aujourd’hui, les très nombreux randonneurs du sentier balisé «GR10 » remplacent les pèlerins ; et Bidarray a toujours une solide réputation locale d’accueil et de restauration.

Bidarray, a village of 652 inhabitants, is located at the foot of the peaks of “Iparla” of “Artzamendi” and “Baigura” (Basque mountains) . The village hosted pilgrims of St Jacques de Compostela in the Middle Ages. Today, the many hikers of the ” GR10 ” trail have taken the place of the pilgrims and Bidarray still has a strong local reputation for hospitality and catering.

Certaines parties de l’église datent du XII° siècle. Son cimetière en terrasses possède une partie aménagée en « cimetière-jardin ». Un pont romain datant du XIV° traverse une rivière, la « Nive ».

Some parts of the church date back to the XII century. Its cemetery has a terraced landscaped “garden cemetery”. A Roman bridge dating from the XIV century crosses the river “Nive”.

DSC_5270

3 – The Many Legends of Bidarray in the Basque Country of France

On raconte ici de belles légendes : celle du « Pont d’enfer » que les « Laminaks »(petits génies du Pays-Basque) ont construit en une nuit, ou celle de sa grotte du « saint qui sue » avec son eau guérisseuse.On dit que le diable s’est jeté du Pont d’Enfer car il n’arrivait pas à apprendre le Basque ! Village frontalier avec l’Espagne par ses vallées, Bidarray était aussi un haut-lieu de la contrebande jusqu’au XX° siècle et l’arrivée de la Communauté Economique Européenne(CEE).

Beautiful legends are told here : the one of the ” Bridge of hell” built in one night by “Laminaks” (geniuses of the Basque Country), or the one of the cave of  “the saint who sweat ” with its healing water. It is said that the devil was cast out of Hell Bridge because he could not learn Basque! Border town with Spain via its valleys, Bidarray was also a hotbed of smuggling until the XX century and the arrival of the European Economic Community (EEC) .

DSC_5305

4 – Time Stops in Bidarray

J’aime venir à Bidarray en dehors de la saison touristique, un jour de semaine…Depuis la place du Fronton, à perte de vue, je ne vois que le vert des montagnes, le blanc et rouge des maisons basques, le blanc des nombreux troupeaux de moutons…Et pour seuls bruits le tintement de leurs cloches et leurs bêlements…Il me semble que le temps s’arrête un peu…

I love coming to Bidarray in the low season, on a weekday …From ” la place du Fronton”, and as far as the eye can see, I only see the green mountains , white and red farmhouses , many white sheep … And for only sound the ringing of their bells and bleating … I feel that time stops for a moment …

DSC_5468

Mais cependant Bidarray est dynamique : très connu pour ses multiples activités en eaux vives, ses élevages d’ovins, sa pisciculture, son commerce (fromage, truites, gâteaux basques). Bidarray bénéficie d’un art de vivre et la réputation de ses fêtes  est bien méritée !

But Bidarray is still very dynamic and well known for its many activities in white waters, ovine (sheep) , its fish and its local trade (cheese, trout, Basque cakes) . Bidarray enjoys a pleasant lifestyle and its great festival reputation is well deserved!